Devenir un nomade digital : Le lifestyle du travailleur sur internet

Posted by | janvier 20, 2012 | Développement personnel, Voyages | 42 Comments

Le lifestyle du blogueur: un mythe ?Je pense que beaucoup fantasment sur le lifestyle du blogueur. Être un travailleur du net demande beaucoup d’investissement et d’efforts, et un blogueur à succès ne passe pas ses journées à siroter des cocktails sur la plage. Par contre, je considère qu’internet est une opportunité formidable pour ceux qui, comme moi, veulent voyager.

Un nomade digital est une personne qui gagne sa vie grâce à internet. Travailler sur internet, c’est quand même un vrai travail, mais qui offre des avantages énormes. En travaillant sur internet, on n’est pas lié à des horaires particulières, ni à un lieu particulier. Ce qui fait qu’on peut voyager partout dans le monde.

Qu’est ce que la rat race ?

La rat race est un terme qui nous vient des états unis (encore…) et qui signifie être enfermé dans un travail qui ne nous plait pas. C’est le mode de vie du salarié-consommateur. Celui qui n’aime absolument pas son boulot, et qui essaye de se payer des loisirs qui pour décompresser. Et, comme la consommation est le seul moyen d’oublier son travail, il doit gagner plus d’argent donc travailler plus.

L’image qu’on utilise est celle d’un hamster qui court de plus en plus vite dans sa roue, sans aller nulle part. Il ne voit même pas que tout ça ne rime à rien.

Sortir de la Rat Race

Bien sûr, être salarié ne signifie pas forcément détester son boulot. Mais c’est pourtant quelque chose de très répandu. Le système nous vendra toujours ce mode de vie de salarié-consommateur, parce que c’est ce dont l’économie a besoin pour fonctionner. L’école n’apprendra jamais aux gens à devenir créatifs, à entreprendre et à éviter la consommation excessive.

Personnellement, je trouve ce mode de vie horrible. Passer sa vie à se créer des besoins superficiels de plus en plus importants, et trimer dans un emploi qu’on déteste pour les combler, c’est pas vraiment un idéal de vie.

Je vais vous parler d’un autre mode de vie, qui est celui du nomade digital.

Simplifier sa vie

Le premier aspect peut paraître complètement contre-intuitif quand on vient de la société de consommation. Il consiste à simplifier sa vie, et à supprimer tout ce qui n’est pas essentiel. Tyler Durden disait dans Fight Club “Les objets qu’on possède finissent par nous posséder”. Je suis complètement d’accord avec ça, et beaucoup sont arrivés à la même constatation : Quand on a TROP d’objets qui servent à rien, on perd complètement de vue l’essentiel.

Le nomade digital est avant tout quelqu’un qui choisit la simplicité volontaire. Il n’est pas question de devenir moine et de laisser tomber toutes les possessions matérielles, mais de garder l’essentiel. Un nomade digital n’a pas besoin d’un IPhone 9 ou d’une montre à 600€ pour se sentir bien dans ses pompes.

Je pense à Jean de Webmarketing Junkie qui vit dans différents pays du monde avec moins de 20 objets dans son sac à dos. Il n’a besoin que d’un macbook pour travailler.

Travailler comme indépendant

Un nomade digital fait aussi le choix de travailler sur internet comme indépendant. Son objectif n’est pas de suivre les ordres d’un patron, mais d’exercer sa créativité. Je pense qu’être salarié c’est être limité et se contenter de faire ce qu’on nous dit.

Être un nomade digital, c’est vouloir avant tout être libre. Ce qui est incompatible avec le fait d’être employé. Le nomade digital est donc celui qui crée son business sur internet sans devoir rendre des comptes à quiconque (à part à ses clients). En créant son business, le travailleur du web ne subit pas son emploi. Il fait uniquement ce qu’il aime. 

Voyager autour du monde

Je pense que c’est l’aspect le plus intéressant du travail sur internet. N’étant pas lié à un lieu physique, le nomade digital peut vivre partout dans le monde en continuant à gérer son business.  A la société de consommation et ses excès, il préfère les vertus de la simplicité et du voyage.

Un VISA touriste suffit pour séjourner quelques mois dans la plupart des pays du monde. Il faut aussi savoir que beaucoup sont des pays pauvres, le coût de la vie y est donc beaucoup moins élevé qu’en France. En faisant le choix de la simplicité et en voyageant, il est donc possible de vivre une vie extraordinaire avec très peu !

C’est l’objectif auquel je souhaite parvenir dans les années à venir. Et vous, souhaitez-vous devenir un nomade digital ?

Je réponds à vos questions gratuitement